Comprendre le BFR

Le BFR est le besoin de financement qui existe entre le moment où l'entreprise règle ses créanciers et le moment ses créanciers la règlent. On divise ce besoin en deux catégories exploitation/hors exploitation

Le BFR d’exploitation

Le BFRE correspond au financement nécessaire à l’exploitation (activité courante de l’entreprise). Il provient de la différence entre emplois et les ressources uniquement liés à l’exploitation et correspond principalement aux Créances (délais accordés aux clients) + Stocks (immobilisés dans l’entreprise) – Dettes (que l’entreprise a envers ses fournisseurs).
Exemple : Une partie de l’actif circulant (200 au total) n’est pas couverte par les ressources non durables (180), à hauteur de 180 – 200 = 20. C’est le BFRE.

un bfre

Les éléments du BFRE

Les besoins d’exploitation est constitué des stock et des créances clients. Le volume des stocks dépend du temps durant lequel les marchandises restent dans l'entreprise. Prenons l'exemple d'une entreprise qui fait un chiffre d'affaires annuel de 3000 HT et dont les achats de marchandises représentent 40% des ventes HT. Si on suppose que les marchandises restent en stock 30 jours (sur une année qui en compte 360), alors le stock de marchandises à financer s'élèvera à 100. (explication 3.000x0,4x30/360). Le crédit consenti aux clients, comme celui accordé aux fournisseurs, se calcule TTC, la TVA étant ajoutée aux factures émises sur les clients. En prenant l'hypothèse que 50% des clients paient à 60 jours et 50% à 90 jours, le délai moyen de paiement des clients sera de 75 jours (0,5x60) + (0,5x90). Si l'on prend un chiffre d'affaires de 3000 TTC annuel le compte client devra être financé à hauteur de 625 TTC ( explication 3.000x75/360). Les principales ressources d’exploitation sont les financements liés aux dettes fournisseurs. Le délai moyen de paiement clients se calcule à l’identique.

Besoin en fonds de roulement hors exploitation

Les besoins hors exploitation comprennent les actifs circulants n'ayant pas de lien direct avec l'exploitation et qui ne peuvent pas être considérés comme de la trésorerie (prêts au personnel ou aux filiales, avances consenties à des fournisseurs d'immobilisations, charges constatées d'avance). Les ressources hors exploitation proviennent des dettes non financières (telles que les dettes sur immobilisations, le solde de l'impôt sur les sociétés, le montant des dividendes à distribuer...) des produits constatés d'avance qui ne sont pas affectés à l'exploitation, des dettes fiscales (TVA à décaisser), des dettes sociales (rémunérations dues au personnel, charges sociales dues).

A savoir

  • Entre le moment où l'on paie le fournisseur et l'on finance les stocks et le moment où l'on encaisse l’argent des clients, il se passe souvent du temps. Le temps crée un BFRE.
  • Les grandes surfaces accordent peu de crédits aux clients, ont un taux de rotation de stocks élevé, ont largement recours aux crédits fournisseurs. Ils bénéficient donc d’une véritable ressource permanente de financement liée à leur cycle d’exploitation
  • Solde = Différence entre le débit et le crédit ou comme ici entre des produits et charges Intermédiaire de= Partiel (on prend en compte au fur et à mesure certains produits et charges). Gestion = Les comptes de charges et produits sont des comptes de gestion 6 et 7 uniquement.
  • Le risque client. Le délai moyen de paiement clients, tous secteurs confondus, est de 61 jours selon la Banque de France. Les conditions de règlement sont de 45 jours en moyenne et les retards de paiement sont estimés à 16 jours. 30 jours après échéance, on a 90% de chances de recouvrer la facture. 6 mois après échéance, il ne reste que 40% de chances de recouvrer votre bien. Harceler les mauvais payeurs : Pour pallier un impayé de 5.000 €, avec une marge de 4%, vous devez réaliser 120.500 € de ventes supplémentaires.
Le BFR est composé d'une partie « stable » dans l'année et d'une partie variable. Cette variation correspond aux décaissements qui viennent augmenter le besoin (salaires, fournisseurs) et aux encaissements qui le réduisent (clients). La partie stable doit être idéalement financée par des ressources permanentes (fonds de roulement) et la partie variable par la trésorerie (disponibilités à vue ou facilement mobilisables possédées par l’entreprise).

Cause de la plupart des dépôts de bilan, il n’y a pas de solution miracle. Pour avoir le BFR le plus petit possible (négatif c’est encore mieux !), surveillez vos stocks, liquidez les articles qui se vendent mal, faites tourner au maximum, réduisez les besoins liés au financement des clients et faites respecter les délais de paiement. Evitez les impayés et augmentez les ressources issues des dettes et des délais fournisseurs. Quand on a dit ça ! Ceci étant, regardez les normes professionnelles et veillez à être au moins dans la moyenne….

sommaire

businesssolution

  • un bilan en version courte vous est offert et vous n'achetez le bilan complet que si vous êtes vraiment intéressé !
  • une approche innovante pour vous aider à décider

Le logiciel de strategie-manager vous permet d’effectuer un travail qu’aucun cerveau humain n’est capable de faire. Vous allez pouvoir répondre à des questions fondamentales pour la réussite de votre entreprise. Vos réponses seront traitées pour tracer un véritable diagnostic professionnel avec un bilan basé sur les forces et les faiblesses dont vous disposez, des causes probables vous seront exposées et des pistes de solutions vous seront proposées.

en savoir plus

Enplus...

En réalisant un bilan

Vous vous ouvrirez vos droits au téléchargermenet de documents de grande qualité réalisé par nos experts. Ces documents professionnels vous aideront dans la gestion quotidienne de vos équipes et de votre entreprise.

voir les documents

vosavantages

  • Pas de frais fixe
  • Pas d'engagement ni d'abonnement !
  • Possibilité de se comparer facilement à ses concurrents
  • Facilité d’utilisation, prise en main instantanée
  • Pas de connaissances informatiques requises
  • Pas d’installation ou de logiciel requis, un navigateur WEB suffit.
  • Confidentialité absolue (risque émanent du système : zéro)
  • Aucun investissement matériel
  • Pas de frais de mise à jour
en savoir plus
Fil RSS