strategie-manager

Les qualités essentielles pour faire de la prospection téléphonique

Faire des appels est aujourd’hui un acte banal aussi bien maîtrisé par les petits que les grands. Contrairement aux idées reçues, faire de la prospection téléphonique est une toute autre chose, entre autres par ce qu’elle impactera de façon négative ou positive la notoriété de la marque et son chiffre d’affaires. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle requiert certaines qualités essentielles.

Être bien organisé

Pour faire de la prospection téléphonique, il faut être organisé. Pour récolter toutes les informations essentielles sur les prospects par exemple, il faut se préparer à l’avance en utilisant des bases de données ou des outils conçus à cet effet. Il est également nécessaire de structurer à l’avance le déroulement de l’appel. Vous devez prévoir comment il se déroulera, quelles peuvent être les questions que l’interlocuteur va poser et comment allez-vous y répondre. Il ne s’agit bien évidemment pas d’anticiper la discussion dans les détails. Si vous ne saviez pas comment vous y prendre, il est recommandé d’apprendre ces points forts en faisant une formation en prospection avec Closer Evolution. Le but est de connaître les grandes lignes afin d’assurer l’atteinte de vos objectifs. Toutes ces méthodes nécessitent de l’organisation.

Un langage fluide et compréhensible

Pour faire de la prospection téléphonique et avoir plus d’impact, il est indispensable de maîtriser ses paroles et être claires dans ses propos. Si vous faites une récitation monocorde, que vous hésitez à exprimer vos idées ou que vous bégayez de temps à autre, la prospection sera pour sûr un échec. L’élocution et la clarté de votre discours sont des éléments à ne pas prendre à la légère. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est important de préparer à l’avance votre séance de phoning. Lorsque vous parlez, tâchez de bien articuler. Il est tout à fait possible de prendre des pauses pour reprendre votre souffle, si nécessaire. Il est également conseillé de choisir des phrases courtes et impactantes, plutôt que des phrases langues vides de sens. Il faut également privilégier les mots positifs pour mettre le prospect en confiance.

Une grande patience

Dans la plupart des cas, les prospections téléphoniques se terminent en quelques secondes avec la phrase « je ne suis pas intéressé ». Les chances d’attirer l’attention des interlocuteurs sont faibles, mais ce n’est pas impossible. Pour aboutir à des résultats satisfaisants, il faut être patient. Il arrive que les futurs clients soient désagréables ou répondent d’une manière peu courtoise, tout simplement parce qu’ils ne veulent pas être dérangés par des appels publicitaires. Avec de la patience et en disant les bons mots, il finira par vous écouter.

Quitter la version mobile