strategie-manager

Qu’est-ce que le modèle Herrmann ?

Mis au point par l’Américain William Ned Herrmann au milieu des années 1970, le modèle Herrmann Brain Dominance Instrument (HBDI) permet de connaître les préférences cérébrales des individus. Cette métaphore représente la manière dont chaque personne traite les informations. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Qu’est-ce que le modèle Herrmann ?

Outil de gestion breveté, le HBDI fait l’objet d’une licence exclusive de Herrmann International. Ce modèle est utilisé pour établir des profils individuels. Il est essentiellement basé sur un croisement des théories de l’asymétrie cérébrale. William Ned Herrmann s’est concentré sur le travail en équipe et la créativité. A l’aide du questionnaire HBDI qu’il a créé, chacun d’entre nous peut établir un profil cérébral. Dans la base de données HBDI, il existe 2 millions de profils distincts. Les personnes dont le profil est conforme à celui de leur profession se disent plus satisfaites au travail que celles dont le profil est désynchronisé.

Les 4 pôles principaux !

En fait, le cerveau est divisé en 4 pôles principaux, chacun ayant sa couleur respective. Le pôle rationnel, qui est bleu, représente le mode de pensée analytique. À cette préférence cérébrale, on associe les qualités suivantes : factuel, logique, quantitatif, technique et critique. Correspondant au mode de pensée séquentiel, le vert constitue sa partie prudente. Ses principaux qualificatifs sont : organisé, planifié, structuré, soigneux et détaillé. Quant au rouge, c’est son côté communicatif qui représente un mode de pensée interpersonnel. Ses principaux qualificatifs sont : kinesthésique, sensible, parle beaucoup, émotionnel, interpersonnel, spirituel, expressif. Pour ce qui est du jaune, il désigne le côté stratège avec un mode de pensée imaginatif. Les qualificatifs suivants nous permettent de le reconnaître : intuitif, conceptuel, holistique, synthétique et intégratif.    

Comment appliquer ce modèle ?

Certaines études ont montré que les équipes hétérogènes avec une grande diversité de préférences cérébrales sont beaucoup plus efficaces que les équipes homogènes. En plus de disposer des bons outils, vous devez bien orchestrer votre équipe. Il est très important de trouver de bonnes stratégies pour produire des groupes hétérogènes avec différents styles de pensée afin de fournir des décisions diversifiées. Plutôt que de créer des groupes homogènes de personnes qui s’entendent bien, ces stratégies sont beaucoup plus pertinentes pour l’efficacité. Si vous voulez avoir une équipe efficace, utilisez le modèle Herrmann. Celui-ci vous permet de constituer une meilleure équipe pour obtenir de bons résultats. Les groupes seront plus efficaces s’ils impliquent les quatre préférences cérébrales.   

Quitter la version mobile