Quels types d’informations produit doivent être gérés ?

product information management

Publié le : 01 décembre 20226 mins de lecture

Face à la montée actuelle des technologies, les consommateurs ont désormais accès à de multiples moyens pour vérifier la qualité des produits. Les entrepreneurs se doivent de fournir une base de données riche et fiable à propos des produits proposés sur leurs sites Web. Celle-ci doit contenir toutes les informations nécessaires afin de marquer la confiance des clients potentiels. Afin que votre base de données soit plus efficace, la gestion des informations produit est à créer par une plateforme dédiée.

Impacts d’une base de données produits bien construite

La mise en place d’une base de données produits efficace et de qualité offre de nombreux avantages comme il est indiqué sur : goaland.com

Depuis la toile, les consommateurs ont différents moyens pour examiner la véracité des informations produits procurées dans les magasins ou sur les sites e-commerces. Depuis certains outil en ligne, vous pouvez décoder une étiquette produit. Il est par exemple possible de dévoiler les effets pour la santé. Il existe aussi des bases de données collaboratives dédiées aux produits cosmétiques ou alimentaires. Les visiteurs ont aussi accès aux commentaires ainsi qu’aux avis postés en ligne par les clients. Tout cela oblige tous les commerçants à rester vigilants sur la diffusion des informations produits.

D’autre part, une base de données bien faire présente des données complètes et fiables. Les informations fournies sont proposées de manière attrayante et séduisent les visiteurs dès le premier aperçu.

Généralement, une base de données est tenue d’utiliser le pim ou Product Information Management. Cette dernière sert à gérer vos informations produits. Une telle plateforme doit également inclure le DAM ou Digital Asset Management qui s’occupe de la gérance des images et vidéos ou autres multimédias.

Établir l’identité du produit : une information produit phare à intégrer

Parmi les informations essentielles à une base de données, l’identité du produit compte parmi les plus incontournables. Il faut savoir que les vendeurs peuvent accéder à toutes les cartes d’identité des produis depuis une plateforme dédiée. Ils peuvent donc détecter les informations erronées diffusées en ligne. Celle-ci doit alors être fiable pour éviter les risques de constat d’articles contrefaits. Une carte d’identité doit comporter les éléments suivants :

– Un code-barre GTIN permettant de distinguer chaque produit parmi tous ceux qui sont présents sur le marché,

– Le nom de la marque ainsi que celui du produit,

– La catégorie spécifique du produit,

– Une image qui identifie le produit,

– Une page Internet qui définit le produit,

– Le pays où le produit est mis en vente.

Il est bon de savoir que la gestion de la carte d’identité de produit peut être simplifiée grâce à la présence d’un product information management.

Pensez au placement des informations étiquettes

Suivant la réglementation UE 1169/2011 concernant les denrées alimentaires, les informations étiquettes doivent figurer sur tous les produits mis en vente dans les boutiques ou en ligne.

Les données comportent des détails concernant les composants, les nutriments, les ingrédients allergènes ainsi que toutes les informations pouvant intéresser le consommateur. Comparées aux informations figurant sur l’emballage, celles qui sont déposées sur les étiquettes sont plus élargies. Vous disposez de l’espace illimité offert par la plateforme PIM.

Les informations étiquettes peuvent être utiles aux traiteurs. Elles peuvent servir à mettre les clients de connaître les détails concernant le menu. Elles sont également utilisées par les développeurs d’applications spécialisées dans la nutrition.

Autres types d’informations produits intéressants

Sur une base de données produits, il existe d’autres informations dans le but de compléter le contenu et la rendre plus fiable.

Votre plateforme doit par exemple contenir des informations sur l’emballage de vos produits. Ces éléments sont à soumettre pour tous types de conditionnements, que ce soit dans le commerce B2B ou B2C. Bocaux, cartons… Toutes les catégories d’emballages sont concernées.

Les renseignements peuvent être du domaine commercial et comprennent le nom commercial du produit, la description, les certifications y afférentes, la quantité, les consignes d’utilisation, les risques et la date de fabrication et d’expiration.

Les informations d’emballage incluent aussi le secteur logistique. Elles peuvent consister alors au mode de stockage, à la durée de conservation, au type de matériau utilisé pour l’emballage.

Enfin, il peut aussi s’agir des sources et autres documents pour la création de la fiche produit.

Notez que vous pouvez intégrer votre accès à la modification du datamodel de votre base de données. Vous avez ainsi l’opportunité de régner suivant vos convenances le mode de validation. Pour cela, il suffit de suivre ces démarches :

– Commencez par ouvrir la page spécifique dédiée au datamodel,

– Remplissez par la suite le questionnaire qui vous est proposé sous forme de fichier Excel,

– Une fois remplie, postez le fichier à l’adresse mail indiqué,

– Suite à cela, votre demande sera analysée par l’équipe chargée de sa validation,

– Si les informations procurées sont claires et complètes, l’équipe l’envoie au premier responsable de la gestion du datamodel. Après l’examen du dossier, le groupe décide ensuite de sa validation ou bien de sa modification.

Plan du site